Jusqu’il y a peu de temps, pour mon amoureux, ce tian était un plat que j’avais “inventé” et qu’il trouvait délicieux. Par un malheureux concours de circonstance, ma mère nous en a servis un, lors d’un week-end chez mes parents. Il a donc compris que ce n’était pas “ma” recette, ni même celle de ma mère d’ailleurs, car j’en ai du coup profité pour caser que c’était un plat traditionnel provençal. Je ne pense pas que le mien est encore à voir grand-chose avec la tradition… Je préfère faire cuire le riz avant, sinon, ça croque trop ; et le chèvre relève un peu le goût du plat. Vous pouvez aussi faire ce plat sans courgette jaune : je n’en mets pas d’habitude, mais en ayant trouvé sur le marché, j’en ai profité pour rajouter une ligne de couleur au tian.

tian2

Pour environ 8 personnes

3 courgettes vertes
3 courgettes jaunes
4 tomates
3 petits fromages de chèvre
3 verres (20cl) de riz
Huile d’olive
Herbes de Provence
Sel, poivre

Préparation

Faire cuire le riz dans un grand volume d’eau bouillante salée.

Pendant ce temps, laver les courgettes, couper les extrémités et les éplucher 1 fois sur 2 (voir la photo, c’est plus clair). Les couper en rondelles de 5mm environ, saler et poivrer. Laver les tomates, retirer le pédoncule, les découper en rondelles et les saler et poivrer. Découper les fromages en tranches.

Préchauffer le four à 200°C.

Égoutter le riz et le disposer au fond d’un plat à gratin préalablement huilé. Puis disposer au-dessus les rondelles de légumes et de fromage, en alternant les couleurs.

Arroser d’un filet d’huile d’olive et saupoudrer d’herbes de Provence. Faire cuire trente minutes environs, jusqu’à ce que les courgettes, piquées d’une fourchette, soient tendres.