Mon premier essai de rouleaux de printemps avait été plutôt concluant (sauf la sauce…). J’ai juste changé de garniture, et je trouve celle-ci plus savoureuse. J’ai aussi trouvé la bonne sauce : le nuoc-mâm, c’est mieux que la sauce de soja !

rouleaux_printemps_3

Pour 9 rouleaux de printemps

9 galettes de riz
9 grandes feuilles de salade verte (mais j’ai utilisé de la roquette)
9 mini-épis de maïs en boîte
3 tranches de thon fumé
1 avocat
1 quart de poivron rouge
Sauce nuoc-mâm

Préparation

Poser 3 feuilles de salade l’une sur l’autre. Les rouler très serrées et les couper en lanières. Répéter l’opération 2 fois.

Laver le poivron, ôter les pépins et les parties planches. Les couper en 9 lamelles assez fines. Couper l’avocat en 2, enlever le noyau et la peau. Couper chaque moitié en 5 lamelles (vous pouvez manger la 10e !).

Égoutter les mini-épis de maïs et les couper en 2, dans le sens de la longueur. Couper chaque tranche de thon fumé en 3.

Pour le montage

Tremper une feuille de riz dans un grand saladier d’eau tiède, en faisant attention de ne pas la casser. Quand elle est souple et transparente, la déposer sur un torchon propre et humide.

Poser, au milieu de la feuille, 1 moitié d’épi de maïs, 1 lamelle d’avocat, 1 lamelle de poivron, 1 morceau de thon fumé, un peu de salade et 1 autre moitié d’épi de maïs. Rabattre d’abord les côtés du rouleau, puis le bas et rouler très serré (en général, il y a un dessin sur l’emballage des galettes de riz, plus clair que mes explications…)

Servir les rouleaux rapidement, avec un petit  bol de sauce nuoc-mâm.